Le poisson a l’image d’un aliment sain et naturel. En cinquante ans, sa consommation a plus que doublé en France, une évolution bénéfique pour la société. Mais la chair de l’animal renferme bien des secrets. Les équipes du magazine “Envoyé spécial” se sont rendues en Suède, en Norvège, au Danemark et au Vietnam afin de découvrir les dessous de l’industrie mondiale du poisson d’élevage.

Usage massif d’antibiotiques et de pesticides, utilisation de farines animales, pollutions au mercure et aux PCB (Polychlorobiphényles), défauts de traçabilité : que sait-on réellement du poisson qui atterrit dans nos assiettes ? La consommation de poissons d’élevage présente-t-elle un risque pour la santé ?

Selon Jérôme Ruzzin, chercheur à l’université de Bergen (Norvège), le saumon d’élevage est cinq fois plus toxique que le saumon sauvage car il contient beaucoup plus de polluants. L’universitaire a établi un lien, sur les rats de laboratoire, entre nourriture au saumon d’élevage et développement de l’obésité et du diabète.