Module V de la formation en géobiologie scientifique

Les lignes de Ley

Les premiers écrits relatant ses surprenants alignements remontent à l’époque romaine. C’est à la fin du XIX siècles que de nombreuses personnes se sont intéressées à ces étranges lignes dont William Black fondateur du “Straight Track Club”. William Black est à l’origine du terme” ligne de Ley”.

vincent-gassies-bioenergie-geobiologie-acmos-geobios-arbre-pays-basque-bayonne-anglet-biarritz-cambo-hasparren-64-lande-gironde-40-33-bien-etre-therapie-naturelle-medecine-quantique-grille-cristalline-2

Dès lors de nombreuses études et recherches sont entreprises. Il en résultat que non seulement ces lignes parcourent la surface globale de la Terre, qu’elles passent systématiquement par des lieux de culte, mais qu’elles marquaient aussi l’emplacement de roue du zodiaque dans certains lieux où les lignes convergent (souvent les noms de villages font référence aux signes zodiacales).

Ces lignes ne sont pas toujours visibles à l’œil nu, il faut prendre de l’altitude, et pour certaines, c’est l’observation satellitaire qui les révèlent.

Un autre fait reste constant. Ces lignes apparaissent sans contournement, sans interruption, elles sont rectilignes quel que soit le paysage, ou les obstacles.

Des lignes de “Force”

Enfin, c’est à partir de 1950, avec les méthodes scientifiques modernes que sera réalisée une étude de ces lignes. C’est Aimé Michel qui parlera de “véritables lignes de force”. Reprenant ces travaux, Ivan Sanderson, biologiste américain, utilisera tous les outils scientifiques et les systèmes d’analyse de l’époque et découvrira 12 zones de perturbations magnétiques, énergétiques générant même des distorsions du temps. Il réalisera la grille planétaire des 12 vortex de Sanderson.

La grille cristalline du globe terrestre

Trois scientifiques russes, Vyacheslav Morozov, Nikolaï Goncharov, et Valery Makarov compléteront la grille de Sanderson en ajoutant l’étude d’anomalie gravitationnelle et magnétique de certains lieux, mais aussi en considérant le relief sous-marin, les zones de fracture sismiques et les “climats anormaux” de certaines zones. Il propose alors une nouvelle grille plus complète, qui s’adapte parfaitement à celle de Sanderson.

Enfin, c’est un couple américain, le Dr William Becker et son épouse le Dr Bethe Hagens qui finaliseront la grille à l’aide des études mathématiques de l’ingénieur Richard Buckminster Fuller.

vincent-gassies-bioenergie-geobiologie-acmos-geobios-arbre-pays-basque-bayonne-anglet-biarritz-cambo-hasparren-64-lande-gironde-40-33-bien-etre-therapie-naturelle-medecine-quantique-grille-cristalline

Cette nouvelle grille, dans laquelle s’implante parfaitement les grilles précédentes, montrent des lignes passant dans des endroits remarquables du globe terrestre, qui sont soit :

  • des zones d’intenses phénomènes gravitationnels ou magnétiques
  • des zones d’intenses phénomènes magnétiques
  • des lieux où ont été implanté des temples de culte

Les réseaux telluriques, comme le Hartmann, le Curry etc … ne sont que des sous réseaux de ces grandes lignes de force.