Module III  & IV de la formation en géobiologie scientifique

Pour comprendre.

vincent-gassies-bioenergie-geobiologie-acmos-geobios-arbre-pays-basque-bayonne-anglet-biarritz-cambo-hasparren-64-lande-gironde-40-33-bien-etre-therapie-naturelle-onde-forme-medecine-quantique

Toutes les formes, qu’elles soient sur un support bidimensionnel (surface plane) ou tridimensionnel (objet à trois dimensions) génèrent des vibrations et émettent donc des ondes dites de formes.

Ainsi, du simple dessin à la moindre statue d’artistes ou d’inconnus, tout un jeu d’ondes de formes peut se développer et affecter l’environnement.

Le terme onde est utilisé, car comme une onde qui se déplace sur l’eau, elle en perturbe sa surface.


Quel impact?

La plupart des gens ne perçoivent pas ce phénomène invisible, mais en réalité, l’onde de forme, comme sur l’eau, va altérer le milieu où elle se trouve et donc avoir un impact sur celui-ci. Il ne faut pas oublier que l’homme fait partie intégrale de ce milieu. Il est donc, inexorablement impacté.

Il est donc primordial d’apprendre à reconnaitre une onde de forme qui perturbe un lieu et celle, qui au contraire, apporte un « plus ».


L’antenne de Lécher

L’antenne de Lécher permet la mesure des effets d’une onde de forme. Son utilisation est relativement facile pour un débutant et l’on peut rapidement se perfectionner dans son maniement.

Ne relevant pas de la radiesthésie, mais de la détection de la présence ou de l’absence de longueur d’onde, l’antenne de Lécher gagne ici une place de prédilection.

 


En géobiologie

vincent-gassies-bioenergie-geobiologie-acmos-geobios-arbre-pays-basque-bayonne-anglet-biarritz-cambo-hasparren-64-lande-gironde-40-33-bien-etre-therapie-naturelle-cathedrale-chartres-medecine-quantiqueTrop souvent utilisée pour annuler des effets nuisibles, l’onde de forme est en réalité un moyen d’amplifier un phénomène existant. Elle génère ou régule la circulation de l’énergie. Malheureusement, aujourd’hui, son utilisation est détournée car mal comprise, ou plus simplement peu connue, peu étudiée, elle devient une sorte de « protection contre toutes espèces d’énergies nocives ».

C’est exactement ce qui se passe avec le Feng Shui. D’un côté, on trouve des professionnels qui ont étudié cet art chinois auprès d’écoles qui enseignent le véritable Feng Shui et ceux, qui appliquent des stéréotypes sortis de leurs contextes (salle de bain verte, carillon à l’entrée, grenouille dans le couloir, sans oublier le tableau représentant une montagne derrière soi quand on est assis à son bureau).

Tout ceci relève plus de la superstition et d’une recherche de symbole que d’une réflexion, d’une connaissance et d’une étude d’un phénomène.

En géobiologie, les mesures offrent une utilisation remarquable des ondes de formes mais aussi une compréhension de leurs utilisations dans les anciens lieux de cultes ou lieux sacrés.