Catégories
bioenvironnement cours d'eau souterrains faille géobiologie

Cours d’eau souterrains et failles sèches

On emploie le terme de « faille » en géobiologie alors que l’on devrait plutôt utiliser le terme de « discontinuité » du sous-sol. La faille représente la perturbation la plus agressive en géobiologie.

Par ses failles peut fuser :

  • Le rayonnement gamma excessivement ionisant, donc excessivement nocif.
  • Des émanations de gaz radioactif radon 222.
  • Des perturbations liées à des sources de champs électromagnétiques ou de champs de torsions (extrémement dangereux)

Certaines failles cachent des cours d’eau souterrains, entraînant des problèmes organiques liés à une différence de potentiel électrique.